Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Univers de Matt Damon

Ma critique de Promised Land

22 Avril 2013 , Rédigé par mattdamonfan Publié dans #Films

Le nouveau film de Matt, Promised Land (parfois surnommé Terre promise), est sorti le 17 avril 2013. Bien que qualifié de non engagé par Matt lui-même, celui-ci a une forte connotation écologiste. 

Ce film a été réalisé par Gus Van Sant, coscénarisé par Matt et coproduit par Matt et Ben Affleck. Il suit Steve Butler (Matt) et sa collègue Sue, commerciaux pour une grande société, qui doivent convaincre les habitants d'un petit village de signer des baux afin que permettre l'extraction de gaz de schiste. Beaux-parleurs rassurants, ils obtiennent le consentement d'un certain nombre d'agriculteurs. Un ancien ingénieur de Boeing, enseignant actuellement la physique, révèle publiquement que, si le gaz est propre, l'extraction en elle-même est très polluante. Un détail non précisé par Steve et Sue. Un vote sur l'adoption ou le rejet du projet sera effectué trois semaines plus tard. Durant ce laps de temps, Steve et Sue devront redoubler d'ingéniosité et de persuasion pour séduire les habitants. Dustin, militant de l'association écologiste Athena, va jouer les trouble-fêtes et achever de semer le doute dans l'esprit des agriculteurs.

Les paysages de cette Amérique profonde rendent hommage à la campagne et à la beauté du monde rural. Mais, tout comme en ville, la vie à la campagne est souvent dure. La pauvreté de certains peut attirer des personnes peu scrupuleuses. Le film traite bien entendu d'environnement, avec ce dilemme de l'argent contre la terre, la controverse écologique est particulièrement bien illustrée dans la scène de Dustin dans la salle de classe, expliquant aux enfants l'empoissement de la terre et de l'eau par le forage.

Comme l'a souligné Matt, le film traite également de la prise de décision individuelle et collective, au sein d'une petite collectivité. 

Il s'agit également des manières peu scrupuleuses des grandes sociétés qui n'hésitent pas à user de tous les artifices pour arriver à leurs fins : gagner le maximum d'argent, quelles que soient les conséquences (pollution, destruction des nappes phréatiques et de fermes, morts de nombreux animaux, faillites...).

Promised-Land-40-gd.JPG
Promised Land ; Steve Butler (Matt)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article